Contact

MEDEFI
3 rue Charles Sillard
35600 Redon


Tél : 02 99 72 31 21
Email : accueil@medefi.fr


Voir le plan d'accès


Calendrier

Facebook

Le VDI



Le Métier de Conseiller de Vente à Domicile

Principes de la vente en réunion

• Le commerce à domicile par rendez-vous individuels ou collectifs
•  Le conseiller de vente présente les produits, conseille les clients en vue de conclure une vente.



Les avantages

• Liberté dans l’organisation du travail : temps plein ou temps partiel, activité ponctuelle ou durable,
• Liberté dans le rythme de travail : conciliation de l’activité et des contraintes familiales,
• Possibilité de progresser dans l’entreprise.



Les Points de vigilance

• Autonomie et organisation : planification des réunions, gestion des commandes, développement du réseau d’hôtesse…
• Nécessité d’avoir un véhicule personnel (coût du déplacement),
• Fibre commerciale, le sens du relationnel et un intérêt pour les produits,
• Réseau relationnel cohérent par rapport au produit vendu.



Le statut

Le VDI peut se voir proposer trois types de contrats différents : VDI mandataire, VDI acheteur-revendeur, VDI courtier (très peu utilisé)
Le contrat proposé doit impérativement et clairement définir de quel type de contrat il s’agit.

Le VDI mandataire

Le mandat est défini et régi par les articles 1984 et suivants au Code civil. Le contrat VDI stipule que l’entreprise (le mandant) donne au vendeur (le mandataire) le pouvoir de prendre des commandes auprès de la clientèle au nom et pour le compte de l’entreprise. L’entreprise reste propriétaire de la marchandise et le vendeur n’a pas à en faire l’acquisition. Parfois, le contrat de mandat peut être associé à un contrat de dépôt. Dans ce cas, le vendeur se voit également confier une mission de stockage des marchandises à livrer. Les clauses du contrat permettront de définir précisément l’étendue de la mission du vendeur mandataire (s’agissant de la livraison des produits, du recueil des paiements). En contrepartie de son activité, le vendeur perçoit des commissions généralement assises sur le Chiffre d’Affaires réalisé et sur lesquelles des cotisations sociales seront calculées. Le vendeur dont l’activité devient à plein temps et dont les gains dépassent le seuil légal devra s’inscrire au Registre Spécial des Agents Commerciaux  et deviendra Agent Commercial.


Le VDI acheteur-revendeur

Dans ce cas, le contrat VDI stipule que le vendeur achètera puis revendra à son tour la marchandise fournie par l’entreprise de Vente Directe. Le vendeur bénéficie de remises quantitatives sur les produits qu’il revend et livre à ses clients avec une marge bénéficiaire. Cette marge constituera les gains de l’intéressé, sur lesquels les cotisations sociales seront calculées. Le vendeur est libre d’appliquer les tarifs de revente qu’il souhaite, dans la limite d’un éventuel tarif maximum conseillé par l’entreprise. Les clauses du contrat permettront de préciser le fonctionnement de la relation d’affaire. Le vendeur dont l’activité devient à plein temps et dont les gains dépassent le seuil légal devra s’inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés et deviendra Commerçant .



Les conseils

• Ne pas hésitez à poser des questions aux entreprises.
• Privilégier les entreprises qui proposent des formations gratuites, qui ont un service d’accompagnement de leurs conseillers.
• Pour toutes information : Fédération de la vente directe - www.fvd.fr
• « Code éthique de la vente directe » relation entreprise/consommateur
• « Code de conduite des entreprises de Vente Directe » relation vendeur/entreprise
• Guide pratique du VDI